lundi 12 novembre 2018



A c t u a l i t é s
mercredi 5 septembre 2018
Le Dimanche 02 Septembre 2018la communauté (...)

samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > 18 FEVRIER 2012 (...)

18 FEVRIER 2012 : ORDINATION PRESBYTERALE DE L’ABBE HYACINTHE TOFOHOSSOU

Il y a 39 ans.... Il y a 11 ans... la paroisse saint Hubert de Missérété a connu la joie et l’ardente fièvre d’abriter sa 1ère et sa 2nde ordinations presbytérales : celle respective des abbés Jean Benoit Gnambodè (11 août 1973) et de l’abbé Cosme Tovizounkou (29 décembre 2001). Mais en ce 18 février 2012, en la fête de sainte Bernadette Soubirous, et veille du pèlerinage diocésain annuel à Mariatokpa, Missérété a abrité la 3ème ordination presbytérale de son histoire. C’est l’abbé Hyacinthe TOFOHOSSOU, originaire de Savalou et dont les parents ont élu domicile à Pobé depuis des décennies qui en a donné l’opportunité.

Ce sont les mains épiscopales de Mgr René Marie Ehouzou, évêque de Porto-Novo qui ont fait de lui « prêtre de Jésus à jamais. » Aux côtés du prélat il y avait Mgr Antoine Ganyé archev^rque de Cotonou, près de 90 prêtres de Porto-Novo et d’ailleurs, une foule impressionnante dont aux premières loges les parents de l’heureux du jour : Mr Etienne T. et son épouse Marie Yehoun.

JPEG - 27.4 ko
Imposition des mains à 11h40mn
JPEG - 26.6 ko
père et mère de l’ordinand

Dans son homélie, mgr Ehouzou a surtout en interpellés les jeunes. Selon lui « Les jeunes doivent d’abord accueillir l’appel de Dieu pour se mettre au service de leur Eglise particulière. C’est à eux de choisir de répondre courageusement à l’appel de Dieu en fonction de la vie et des besoins du diocèse dans lequel ils ont découvert et approfondi leur foi, ce qui nécessite forcement de dépasser leur préférence ou leur sensibilité. L’appel que j’adresse aux jeunes aujourd’hui n’est pas à comparer à d’autres propositions comme on compare les avantages et les inconvénients d’un m étier ou les produits de consommations. L’appel au ministère de prêtre diocésain n’est pas un appel « par défaut » quand toutes les autres hypothèses ont été envisagées.

JPEG - 28.8 ko
Vue Partielle des concélébrants
JPEG - 29 ko
Vue Partielle des concélébrants

Pour lui le sacerdoce « est une voie royale pour se donner tout entier au service d’une Eglise réelle et concrète. » Après maintes exhortations adressées à l’ordinand, c’est surtout ce testament de Monseigneur Louis Parisot, missionnaire SMA ,un des Eminents Fondateurs de l’Eglise du Bénin qu’il a laissé comme cadeau et feuille de route en y insistant : « Il te faudra le méditer tous les jours : « CRUX – HOSTIA – VIRGO, au fond, tout est là dans la vie spirituelle ».

JPEG - 27.2 ko
JPEG - 28.2 ko
Vue partielle de la chorale des jeunes

La liturgie du sacrement de l’ordre a été vécue dans une grande et intense ferveur empreinte de vive émotion. Et comme de coutume, aussitôt entré dans la longue lignée des presbytres, l’abbé Hyacinthe a célébré sa toute 1ère messe en concélébration avec son évêque et tous les présents, signe on ne peut plus vivant de l’unicité du sacerdoce et de la communion du presbyterium.

JPEG - 27.5 ko
Le nouveau prêtre donnant sa 1ère bénédiction aux 2 évêques
JPEG - 27.1 ko
Bénédiction et pose 1ère pierre du presbytère
JPEG - 26.4 ko
Bénédiction et pose 1ère pierre du presbytère

A l’issue de la messe, on a bénit et posé la 1ère pierre du prochain et nouveau presbytère de la paroisse saint Hubert de Missérété, paroisse créée depuis 1968.

V. Frumence