lundi 21 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Notre Eglise > Clergé > Album Photos > Abbé Fidès GODONOU

Abbé Fidès GODONOU

Fides GODONOU, fils de GODONOU Honoré et de TOVIAKOU Christiane, est né le 06-10-1985 à Porto-Novo. Après ses études primaires à l’école primaire publique de son village (Akadja, dans la commune d’Ifangni), à l’école urbaine centre d’Akpakpa et à l’école primaire publique de Gbégamey-Sud, il obtint son Certificat d’Etudes Primaires en 1996. Ceci lui permit d’être admis au Lycée la Colombe (aujourd’hui collège la Colombe) à Sainte Rita à Cotonou, à la rentrée scolaire 1996-1997. Après deux ans dans cet établissement, il fera les classes de 4ème et de 3ème au Collège Père Aupiais où il va obtenir son BEPC en 2001. Après son BEPC, il s’engage pour ses études de 2nd cycle dès la rentrée d’octobre 2001 au Collège Steinmetz à Bohicon. Et c’est là que sa vocation au sacerdoce va prendre un tournant décisif. En effet, depuis sa petite enfance, Fides avait le désir de devenir prêtre sans savoir véritablement ce qui l’y poussait.

Et déjà en 1996, il avait passé le test d’entrée au petit séminaire d’Adjatokpa. Mais l’entente n’était pas totale à son sujet auprès de ses parents. Il fallait donc attendre l’heure de Dieu. Et cette heure ne tarda pas à sonner en cette année 2002, où il fit de nouveau son second test d’entrée au séminaire. Cette fois-ci aucune résistance de la part des parents. Alors il entra au Séminaire Notre Dame de Fatima de Parakou le 1er Octobre 2002. Trois ans d’étude qui seront sanctionnés par le Baccalauréat (Session d’août 2005).

A la rentrée d’Octobre 2005, il fit son entrée au Séminaire Propédeutique de Missérété. Une année de spiritualité et de discernement, avant de s’engager au grand séminaire grâce à l’avis favorable de son évêque. Ainsi le Grand Séminaire Mgr Louis PARISOT de Tchanvédji lui ouvre ses portes en Octobre 2006. Il y fit ses études philosophiques durant deux ans avant son stage canonique dans ce même séminaire.

A la fin de ce stage qui lui a permis de réfléchir plus en profondeur sur sa vocation, il va s’engager de façon résolue l’année suivante, où il fut, après sa demande et la réponse favorable de son évêque, admis officiellement au ministère sacerdotal par la prise de soutane, le rite d’admission et le lectorat le 24 Juin 2010. L’année qui va suivre le verra acolyte. Il sera ordonné diacre le 07 Septembre 2013 à la Cathédrale de Porto-Novo, avant d’être envoyé pour un stage pratique à la Paroisse Saint Michel d’Avrankou.

Aujourd’hui le Seigneur accomplit son œuvre irrévocable en l’appelant au sacerdoce par la voix de son humble serviteur, Mgr Jean-Benoît GNAMBODE, Administrateur Apostolique du Diocèse de Porto-Novo. Il ne peut que rendre grâce au Seigneur qui a posé la main sur lui. Pour lui, être prêtre n’est pas une fin en soi ; être prêtre ne doit pas conduire à avoir des attitudes de parvenu ; être prêtre n’est qu’un moyen de parvenir à cet appel universel que Dieu adresse à tous ses fils : L’APPEL A LA SAINTETE. SUIVRE LE CHRIST, C’EST ETRE EN ROUTE…