dimanche 20 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Camp des petits (...)

Camp des petits séminaristes de Porto-Novo à Azowlissè

Après un temps d’hivernage d’environ trois ans pendant lequel ne s’est plus tenu dans le diocèse de Porto-Novo le traditionnel camp des vacances des petits séminaristes, on a renoué avec la coutume. C’est à la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face d’Azowlissè qu’est échu le sublime honneur d’héberger ce camp.

Ainsi, du 15 au 25 juillet, 42 petits séminaristes, de différentes paroisses du diocèse, ayant entre 13 et 22 ans, en formation aux séminaires Saint Joseph du Lac Adjatokpa ou à Notre Dame de Fatima à Parakou, ont abandonné les leurs pour se mettre ensemble et vivre ensemble. L’objectif du camp était double : évangélisation et développement. Mais il devait aussi permettre aux petits séminaristes du diocèse d’une part de vivre exclusivement ensemble pour mieux se connaitre un peu et davantage et d’autre part de découvrir aussi une portion de la vigne du Seigneur où ils sont appelés à missionner demain. La vie durant ce court séjour n’a pas été différente de celle du séminaire ; elle comprenait, la prière, le travail (manuel), le repas, les jeux pour aérer l’esprit, les sorties… Les journées du 16 et du 23 juillet ont été des journées missionnaires et des journées de vocations. Ce sont les communautés St Luc de Kouxwé, Sainte Jeanne Françoise de Siliko, Sainte Rita de Cascia et Saint Benoit de Houngon qui ont eu l’honneur d’accueillir les séminaristes pour la célébration eucharistique. Ils ont été présenté, ils se sont adressés aux fidèles, enfants, jeunes et adultes, ils ont répondu à leurs questions… Ce sont aussi les paroisse Saints Pierre et Paul de Dannou, Sainte Marie, Mère de Dieu de Gangban et Sainte Thérèse d’Azowlissè qui ont servi de champ d’apostolat le 23 juillet.

Au cours de leur séjour, les séminaristes n’ont pas manqué de visiter certains quartiers d’Azowlissè et de se faire conter l’histoire de cette contrée de leur pays et diocèse par Mr Emmanuel HOUNKONNOU. Plus d’un ont vu pour la 1ère fois le fleuve Ouémé dans son envergure. Le séjour à Azowlissè a aussi permis de visiter la tombe du 4ème prêtre du Bénin, le Père Dominique ADEYEMI de vénérée mémoire, et de s’y incliner. Grand pasteur devant l’Eternel, le Père ADEYEMI, affectueusement appelé « Ppatriarche de la Vallée » est le curé fondateur de la paroisse. En effet c’est lui qui a été envoyé à Azowlissè en 1937 pour la création de la paroisse. A l’époque cette paroisse s’étendait jusqu’à Dekin, Aguégués, Gbéko, Ahouanzonmé et Dasso (une partie du diocèse d’Abomey aujourd’hui.)

Les visites non pas manqué lors de ce camp. En premier lieu, celle de Mgr Aristide GONSALLO, père évêque du diocèse. Lors de sa visite le lundi 17 juillet, il a échangé avec les séminaristes, célébré l’Eucharistie avec eux en présence des pères Adrien KOUKPOLIYI, chargé des vocations dans le diocèse de Porto-Novo, Frumence VODOUNNOU, curé de la paroisse, Gildas EDOKPON et Bruno ADJATAN, vicaires sur ladite paroisse, et partagé le dîner avec eux. Dans son entretien ce jour-là avec eux, il a surtout insisté sur l’importance de la formation donnée et reçue au séminaire, en particulier la formation intellectuelle, la vie spirituelle, l’éducation morale et les relations humaines. D’autres visites ont agrémenté aussi ce séjour, celles des prêtres et religieuses, des séminaristes, des fidèles et autres.

Le second axe, celui du développement a consisté à débroussailler environ un demi-hectare de terre, à y faire le piquetage, la trouaison et la mise en terre de 80 plants de palmier sélectionnés. Pendant ce séjour, la fraternité a été cultivée au sein du groupe des séminaristes ; elle s’est solidifiée ; de nouvelles amitiés se sont nouées aussi. Pour clôturer leur séjour à Azowlissè, les séminaristes ont passé une soirée récréative le lundi 24 juillet, veille de la levée du camp. Elle rassemblé plusieurs fidèles et habitants d’Azowlissè. Au menu de cette soirée, il y avait un concert spirituel, des pièces théâtrales, et des déclamations poétiques Notre prière est que ce séjour des séminaristes à Azowlissè suscite au sein de cette communauté et des autres communautés visitée beaucoup de vocations tant à la vie sacerdotale que religieuse.

Armando HONFOGA, Séminariste

ALBUM PHOTOS