dimanche 18 novembre 2018



A c t u a l i t é s
mercredi 5 septembre 2018
Le Dimanche 02 Septembre 2018la communauté (...)

samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Campagne d’Evangélisa

Campagne d’Evangélisation à Dessah-Tamondo

Nous sommes dans la paroisse saint Vincent à Tchaada. Les 11, 12 et 13 février 2011 a eu lieu une campagne d’évangélisation, précisément à Dessah-Tamondo

CAMPAGNE D’EVANGELISATION A DESSAH-TAMONDO

Comme chaque année, la paroisse Saint Vincent de Tchaada a organisé sa Campagne d’Evangélisation de masse les 11, 12 et 13 Février 2011 à l’Ecole Primaire Publique de Dessah-Tamondo, sur le thème suivant : « Va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande » (Mt 5,24). L’édition de cette année porte un cachet très spécial : elle s’inscrit dans le cadre des diverses manifestations paroissiales devant marquer, à Tchaada, la commémoration du Jubilé des 150 ans de l’évangélisation du Bénin par les SMA.

Cette Campagne d’Evangélisation de Masse est l’une des actions les plus marquantes de l’élan missionnaire de la communauté chrétienne de Tchaada. Elle est née depuis une décennie sur l’initiative propre des fidèles de porter la croix du Christ et son message dans tous les recoins de leur contrée. Les premiers fruits sensibles de cette action est la conversion au catholicisme des grandes familles païennes de Tchaada et le rayonnement rapide d’une petite communauté beaucoup plus jeune que toutes celles qui l’entouraient ; ce qui a d’ailleurs accéléré le processus de son érection en paroisse en 2002. Depuis lors, plusieurs campagnes d’évangélisation se sont succédés sur tout le territoire paroissial de Tchaada.

Cette année, pour marquer le Jubilé des 150 ans de l’évangélisation du Bénin par la Société des Missions Africaines et ‘’rendre compte de l’espérance qui est la sienne’’, toute la communauté paroissiale a choisi de porter la Bonne Nouvelle sur la terre de Dessah-Tamondo. Deux raisons majeures justifient le choix de ce lieu. D’une part, Dessah-Tamondo n’avait jamais eu auparavant la chance de bénéficier d’un pareil événement. D’autre part, à Dessah-Tamondo se trouve une toute petite communauté chrétienne naissante, la dernière de la paroisse de Tchaada ; le catéchuménat y en est encore à sa deuxième année avec seulement une quinzaine de catéchumènes au total. Il fallait donc, à travers cette campagne d’évangélisation redonner de la vitalité à ce noyau ecclésial en pleine éclosion, et offrir en même temps une meilleure visibilité à la présence de la communauté catholique dans ce village.

« Va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande » (Mt 5,24) : c’est autour de ce thème que nous a rassemblés l’édition de Février 2011. Le choix de ce thème est un écho à l’Evangile de ce 6ème dimanche du Temps Ordinaire de l’Année A ; il s’agissait d’inviter les fidèles à comprendre le primat de l’amour du prochain sur le culte extérieur, à se réconcilier entre eux et à se réconcilier avec Dieu, et à pratiquer la religion du cœur ; car être chrétien, ce n’est pas seulement adopter un ensemble d’attitudes extérieures mais aussi et surtout réaliser en soi une parfaite identification de l’homme intérieur à l’idéal évangélique à travers une vie chrétienne sincère sans hypocrisie ni duplicité.

Le triduum d’évangélisation à Dessah-Tamondo a été précédé d’une forte préparation spirituelle faite de messes votives, de séances quotidiennes de prières qui ont conduit à l’évangélisation porte-à-porte le samedi 05 Février 2011. Ce contact individuel et personnel avec le peuple a permis de faire sortir beaucoup de nos frères des ténèbres de l’ignorance, de l’hésitation, du scepticisme, des préjugés qui les maintenaient encore loin de l’Eglise.

Les 11, 12 et 13, journées proprement dites d’évangélisation, ont été marquées par un grand rassemblement à l’Ecole Primaire Publique de Dessah-Tamondo. Pendant ces trois jours, plus de 1500 personnes – hommes, femmes et enfants, jeunes et vieux, chrétiens et non-chrétiens, passants et curieux - ont vécu avec ferveur d’intenses moments de joie et de prière. Les après midi du vendredi et du samedi ont été marqués par les confessions, des séances de louanges, l’enseignement sur le thème de l’évangélisation, la messe, l’adoration, les intercessions, les témoignages… Le dimanche matin dès 09H00, tout le peuple s’est encore rassemblé en grand nombre autour du thème ; la grande célébration eucharistique dominicale suivie de l’adoration du Saint Sacrement a clôturé ces trois ‘’jours de fête ‘’.

La campagne d’évangélisation est pour toute la communauté paroissiale de Tchaada une occasion de grande joie, de ferveur et de renouveau spirituel ; l’édition de cette année n’a pas manqué de marquer les cœurs : nous recueillons déjà de nombreux témoignages de conversion, de guérison intérieure et physique. Les fruits attendus sont d’une part une vraie conversion qui passe par la réconciliation des cœurs surtout en cette période électorale, et d’autre part, le réveil de la foi chrétienne à Dessah-Tamodo et une redynamisation de la communauté ecclésiale de Dessah-Tamondo.

Ghislain Yvon MAFORIKAN, vicaire à Tchaada