samedi 21 juillet 2018



A c t u a l i t é s
samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)

dimanche 3 juin 2018
Pèlerinage du clergé de Porto-Novo à Gbékandji


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > GRAND SECRET POUR

GRAND SECRET POUR LA REUSSITE AUX EXAMENS ACADEMIQUES

Pour aider les candidats aux divers examens officieles, le Professeur MEVI Moïse, propose une série de recettes pour réussir avec facilité aux examens. Il propose ici la première série des précautions à prendre : PRÉPARATION A L’APPROCHE DE L’EXAMEN.

Préparation à l’approche de l’examen

Une question : Après les dernières évaluations, faut-il continuer d’aller au cours ? Je réponds sans ambages : OUI. Même si vous avez la certitude et la conviction que le professeur a fini le programme, à partir du moment où lui-même continue d’arriver au cours (pour des séances d’exercices ou de révision, pour revoir ou insister sur telle notion, sur tel chapitre, etc), le candidat n’a pas le droit de rester à la maison. C’est toujours le moment où en s’appuyant sur son flaire ou son expérience ou en exploitant certaines informations sur l’actualité, le professeur peut vous apporter quelque chose d’utile et de plus. Ce qui est certain, les candidats seront libérés des obligations formelles scolaires quelques jours avant le début de l’examen. C’est ici alors que commence une autre gestion personnelle, du temps pour la révision générale et les mises à jour.

La révision générale.

Vous l’avez déjà faite pour l’examen blanc. Il s’agit ici de la réorganiser en faisant une bonne lecture des résultats de l’examen blanc : où est-ce que j’en suis ? Que reste-t-il à faire en Histoire, en Géographie, en S V T, en Mathématiques, en Français, en Anglais… ? Où sont les points d’ombre ? À quel niveau se situe encore des confusions ? Pour être plus pratiques et concret il est conseillé de reprendre toutes les épreuves de l’année, de les diversifier en entrant en contact avec les épreuves d’autres établissements, voire d’autres départements. Pour une révision fructueuse, pour une préparation concluante, il faut une bonne gestion du temps. Alors comment exploiter sa journée ?

Exploitation de la journée

Il est recommandé de savoir profiter de la fraicheur du matin. C’est le moment indiqué pour les matières les plus difficiles, les matières qui demandent beaucoup d’effort de réflexion, beaucoup de concentration, des efforts de mémorisation aussi. Il faut également mettre à profit le calme de la nuit, sans toutefois tomber dans la tentation de s’imposer de longues veillées. Il est une chose à ne pas perdre de vue : savoir arrêter, ne pas forcer quand on sent la fatigue est signe de prudence et de sagesse. En cas de fatigue, voici quelques solutions :

  • Changement d’activité
  • Repos

Le changement d’activité

Dans ce changement d’activité, la lecture, que malheureusement négligent aujourd’hui les élèves (et mêmes les adultes) peut trouver une place. La lecture est très importante dans l’acquisition du savoir, la recherche des informations, l’appropriation de la culture, une culture solide. Nous suggérons également le jeu et la promenade dans le volet « changement d’activités ». Mais nous y reviendrons dans les activités de l’après-midi.

Le repos

Il est indispensable. Il est le grand remède contre la fatigue. Il convient de programmer une sieste obligatoire en début d’après-midi. Elle repose l’esprit et le corps. Elle fait du bien à l’organisme. Elle permet de se remettre. Même si l’on n’arrive pas à dormir, cela fait du bien de s’étendre environ 1heure, 1heure 30.

L’après-midi

Après la sieste, une bonne douche vous rafraîchit et vous met davantage en forme. Vous êtes prédisposés au travail, à l’effort. A vous de savoir gérer et exploiter cette prédisposition : on peut lire, on peut reprendre un exercice qui a résister à l’intelligence et à la bonne volonté du candidat dans la matinée ou la veille ; on peut renouer avec une notion ou une formule qui refusait de s’installer dans la mémoire. Tout compte fait, l’après-midi offre des opportunité de changement d’activité :

  • le ménage, le petit ménage : mettre de l’ordre dans ces affaires , ranger sa chambre, un petit coup de main aux parents ou aux ainés, un mouchoir, ou une petite tenue à laver, etc.
  • Les jeux : un peu de football ou de basketball ou de volleyball ou de tennis de table ; des jeux de cartes ou de Ludo ; une promenade à pied à travers la nature, cela fait toujours du bien. Le jeu recrée et permet à l’esprit de se détendre, de se reposer, de se refaire. Il faut seulement savoir choisir son jeu, jouer prudemment. L’essentiel, c’est d’éviter les jeux violents, brutaux de nature à occasionner des traumatismes, des blessures, des dommages corporels. Il faut savoir préserver, protéger et entretenir son corps pour se garantir la santé.

Mr MEVI Moïse,

Professeur / CEG1 de Pobè.