vendredi 16 novembre 2018



A c t u a l i t é s
mercredi 5 septembre 2018
Le Dimanche 02 Septembre 2018la communauté (...)

samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > LA CROIX DU JUBILE

LA CROIX DU JUBILE SUR LA PAROISSE SAINT ANTOINE DE PADOUE D’EKPE

Conformément à la programmation adoptée, la Croix du Jubilé reçue hier à Agblangandan devait passer très tôt ce samedi à la paroisse St Antoine de Padoue d’EKPE, paroisse doyenne.

La soirée récréative de ce vendredi, en prélude à leur vente de Charité du dimanche, a eu raison des fidèles de la Paroisse St Antoine de Padoue d’Ekpè qui n’ont pu sortir massivement pour accueillir la Croix dont l’arrivée était annoncée pour ce samedi à 6h. Accusant un peu de retard, Le cortège de la Croix, en provenance de la paroisse d’Agblangandan, ne fit son apparition qu’à 06h47mn à la gare d’Ekpè où la Croix du jubilé fut accueillie très sobrement par le Père Clément SOFONNOU, Curé doyen d’Ekpè, ses deux vicaires et quelques fidèles d’Ekpè et ceux venus d’Agblangandan.

La procession amorcée, allait, grossissant ,car à son passage beaucoup de fidèles rejoignaient les rangs et d’autres attendaient à la paroisse. A l’arrivée, la Croix fut installée. Les Pères revêtirent les ornements. Et la messe commença. Les Pères vénèrent et baisent la Croix puis l’autel. Le rituel prévu pour le passage de la Croix est intégrée à la messe.

JPEG - 76.8 ko
La Corix du jubilé trônant dans l’Eglise

En monition, le Père Curé a rappelé brièvement l’histoire de l’évangélisation du Bénin amorcée il y a 150 ans. et surtout la grande célébration de Ouidah, porte d’entrée des premiers missionnaires dans notre pays. Et les fidèles furent conviés à demander sincèrement pardon pour toutes les fois où nous avons rejeté les croix de nos vies quotidiennes.

|

JPEG - 80.9 ko
Au cours de la messe
JPEG - 81.8 ko
L’assemblée priante des fidèles

Dans son homélie, le Père est revenu sur les manifestations qui ont marqué la célébration des 150 ans de l’évangélisation au Bénin, en particulier sur la grande célébration commémorative de Ouidah et le chemin déjà parcouru par la croix du jubilé. Il voulait ainsi d’une part rappeler aux fidèles que notre rassemblement de ce matin s’inscrit dans la joie du jubilé qu’il prolonge et d’autre part rendre du coup hommage à ceux qui nous ont apporté la foi.

Comme eux, nous sommes appelés à témoigner de notre foi partout et toujours. Car, selon la lecture tirée du livre des Nombre (21, 4-9), seuls ceux qui croient et acceptent les croix de leur vie seront sauvés. Bien que certains chrétiens à cause même de ces croix aillent chercher un soit disant salut ailleurs, l’Eglise reste toujours féconde. Pour illustrer ceci, il donna en exemple la procession qui vient d’être faite avec la croix du jubilé. Commencée timidement avec une trentaine de personnes, celle-ci a atteint des centaines de fidèles avant la paroisse.

Chacun devra alors trouver une place à la croix dans sa vie. Car c’est la marque même de notre identité de chrétien. La croix est partout dans la vie de l’homme. Et si nous sommes ici autour de la croix du jubilé, c’est pour offrir nos diverses croix, nos souffrances à Jésus, qui seul peut nous aider à les porter et nous les transfigurer. Le Père a terminé en expliquant aux fidèles la composition de cette Croix et donné son sens : le salut du Christ pour nos familles.

Après la post-communion, il y eut la vénération collective de la croix. Mais des instructions sont données pour une vénération individuelle à l’issue de la messe. En rang ininterrompu, les fidèles ont ainsi défilé pendant trois heures d’horloge jusqu’à 12h15mn, heure du départ de la croix.

JPEG - 79.1 ko
Les fidèles vénérant tour à tour la Croix

Le cortège fit un détour par la station secondaire de Djeffa.

JPEG - 48.7 ko
Le départ de la Croix

Les enfants du Mouvement d’Apostolat Des Enfants du Bénin (MADEB) tenaient un week-end de formation spirituelle et leur troisième Conseil Diocésain avant de s’engager définitivement pour le doyenné mitoyen de Djrèrègbé, précisément pour la paroisse de Kpodji.

Père Basile TOVIZOUNKOU, Vicaire à EKPE