dimanche 22 juillet 2018



A c t u a l i t é s
samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)

dimanche 3 juin 2018
Pèlerinage du clergé de Porto-Novo à Gbékandji


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > LE CANDIDAT FACE AU

LE CANDIDAT FACE AU DEFI DE L’EXAMEN

Cette année encore à Saint Pierre et à Saint Paul , les candidats aux différents examens académiques, ont confié leur cause au Seigneur à travers une neuvaine couronnée par l’Eucharistie, ce 04 Juin 2011

Après neuf jours de prière, les fidèles, candidats aux différents examens, de la paroisse de Saint Pierre et Paul et d’ailleurs et même les candidats appartenant à d’autres religions, ont clôturé leur prière ce Samedi 04 Juin 2011 à 13 heures par une messe d’action de grâce et de demande de l’assistance du Saint Esprit durant tout le temps des différentes épreuves. Au cours de cette messe de clôture,célébrée par le père Grégoire VISSIKOMON, vicaire à la paroisse, les candidats et leurs parents ont eu droit, en lieu et place de l’homélie, à un entretien fort enrichissant intitulé : "COMMENT AFFRONTER L’EXAMEN ?" Pour répondre à cette question, le conférencier, M MEVI Moïse, professeur de Français et censeur au C E G 1 de Pobè, au cours de cet entretien, s’est intéressé d’abord à la conduite à tenir la veille de l’examen, ensuite il a accompagné le candidat au centre pour le guider dans les différentes démarches avant, pendant et après l’épreuve.

La conduite à tenir la veille, prend en compte la visite du centre de composition, s’il est accessible, l’apprêt des outils de travail (carte d’identité, stylos, crayon, vrai dessinateur, gomme, taille crayon, lame…) bref tout ce dont le candidat aura besoin pour travailler dans toutes les matières ; la tenue doit être aussi apprêtée la veille, et elle doit être décente, adaptée au climat et ne devrait pas gêner le candidat dans ses mouvements.

Le jour même de l’examen, le candidat, une fois sa salle retrouvée, doit s’installer, et se préparer psychologiquement à affronter les épreuves auxquelles il sera confronté. Et la feuille de composition reçue, la première des choses sera toujours de remplir correctement l’en-tête. Et après avoir lu correctement et calmement l’épreuve, et ayant compris la consigne, le candidat se mettra au travail en se réservant un temps de relecture de sa copie avant de la rendre. Il est aussi imprudent, à la sortie d’écouter les commentaires sur l’épreuve qui vient de se dérouler, surtout si elle n’est pas la dernière de l’examen.

Mais une à une, les épreuves vont passer, vont se succéder. Jour après jour l’examen va se dérouler. Puis se sera la fin où le candidat se sentira soulagé, comme déchargé d’un poids, lourd, très lourd même. Ce sera des moments de bonheur parce qu’il vient de finir avec les EPREUVES

« L’après examen est une période qu’il faut savoir gérer pour ne pas tomber dans les bêtises. Car désormais, on a le temps, le temps est à soi où on pense rattraper tout ce qu’on avait laissé ou suspendu par sacrifice. Attention, l’examen n’est qu’un tournant. Il s’agit de notre vie qui est un parcours, tout un parcours à passer avec prudence, avec sagesse. L’examen est passé certes, mais tout n’est pas terminé. Il faut savoir attendre la suite….dans la foi, sous le regard de Dieu à qui on confie tout », a déclaré le conférencier.

Son exposé a été conclu par une citation de L. GIRAUD : « A travers les milles détours que fait ta vie et l’ombre épaisse où tu t’enfonces parfois et les pierres où tu ne cesses de buter, ne te décourage pas.

Crois au retour du jour, à la douceur de l’arrivée, à la sécurité de la maison qui t’attend.

Celui qui ne perd pas de vu les grands sommets, qu’il garde confiance : tous les chemins peuvent déboucher sur la lumière ».

La célébration s’est poursuivie normalement jusqu’à la postcommunion. Tous se sont ensuite mis à genoux pour recevoir la bénédiction de Dieu sur eux-mêmes et sur leurs outils de travail. Et pleins d’espoir tous les candidats sont retournés chez eux dans l’assurance de décrocher le diplôme pour lequel ils se préparent. Nous souhaitons donc plein succès et bonne chance à tous les candidats aux divers examens ! Courage !

Père Grégoire VISSIKOMON, Vicaire à Saint Pierre et Saint Paul / Porto-Novo.