dimanche 22 juillet 2018



A c t u a l i t é s
samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)

dimanche 3 juin 2018
Pèlerinage du clergé de Porto-Novo à Gbékandji


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > La grâce de Lourdes

La grâce de Lourdes à Djèrègbé.

On se croirait à Lourdes, en passant sur la paroisse de Djèrègbé, ce vendredi 11 février ! Certes, la Grotte de Massabielle ne s’est certainement pas déplacée, et il n’y avait pas non plus de Source d’eau , mais la même source d’amour, la même atmosphère priante faite de compassion et de miséricorde comme à Lourdes.

En effet, la fête des malades de cette année a eu un éclat spécial. L’équipe sacerdotale a choisi d’honorer particulièrement les membres souffrants du Corps du Christ. Ainsi, dés l’aube, les prêtres aidés par les membres de la Légion de Marie sont allés chercher les malades dans leur maison pour les accompagner à la messe. L’Eucharistie de ce jour a été présidée par le Curé, le Père Albert BODJRENOU, en présence de ses deux vicaires, les abbés Philippe HANTO et Nestor ATTOMATOUN. Au cours de la célébration, plus d’une vingtaine de personnes a reçu le Sacrement des Malades.

La communauté paroissiale intercédait, comme Marthe, lorsqu’elle répétait à Jésus : « Seigneur, voici : celui que tu aimes est malade » (J 11, 3) Il n’y a pas eu de guérison physique déclarée, mais dans la foi, on sait que le Seigneur a touché les cœurs et donné du réconfort aux membres souffrants de son Eglise. Après l’Eucharistie, un petit déjeuner a été offert aux malades, par une équipe attentionnée dans ses gestes d’affection, et dans ses gestes pratiques, comme le maniement des béquilles ou des fauteuils roulants. Nous poursuivons notre intercession et demandons la grâce d’une compassion plus grande, pour qu’au soir de notre vie, on entende le Seigneur nous dire « j’étais malade et tu m’as visité ». Et aussi : « bon et fidèle serviteur, entre la joie de ton Seigneur ! » Magnificat !

Abbé Nestor ATTAMATOUN, Communauté de l’Emmanuel