lundi 23 avril 2018



A c t u a l i t é s
vendredi 6 avril 2018
« Gaudete et exsultate », « Réjouissez-vous et (...)

mercredi 28 mars 2018
Si la fête de Pâques a un sens religieux pour (...)

mercredi 28 mars 2018
Nos seigneurs Aristide GONSALLO et Roger (...)

vendredi 23 mars 2018
« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Mgr Aristide forme

Mgr Aristide forme les conseils pastoraux du diocèse

Ce samedi 20 janvier 2018, ils étaient au nombre de sept cent vingt quatre (724), membres des divers conseils pastoraux paroissiaux du diocèse de Porto-Novo, rassemblés au sanctuaire de la Croix Glorieuse de Gbodjè, autour de leur pasteur, Monseigneur Aristide GONSALLO, pour une journée de formation. En effet, Mgr Aristide, dans son plan pastoral, est animé par un vif désir de réorganiser et de redynamiser l’apostolat des laïcs dans son diocèse.Sur les nombreux chantiers ouverts dans cette action pastorale se situe la formation pastorale et spirituelle des conseils pastoraux paroissiaux. La présente journée a porté sur le thème : la nature et la mission d’un conseil pastoral paroissial.

Mgr, dans son mot d’ouverture, après avoir rappelé les mots du Saint Pape Jean Paul II, selon lesquels : « l’examen et la solution des problèmes pastoraux, avec le concours de tous, doit trouver son développement adéquat et bien structuré dans la mise en valeur la plus sincère, la plus large et la plus ferme des conseils pastoraux paroissiaux » (exhortation apostolique Christi fideles laici, N°27), Mgr a indiqué en sept points clés, ce que le conseil pastoral doit être :

1) Un lieu de prière, qui permette au Seigneur d’être, avant le Curé, le président du conseil. Le conseil doit donc porter dans la prière l’activité pastorale de la paroisse.

2) Un lieu de définition d’une vision missionnaire de la paroisse. Cette vision, dégagée du court terme, doit revêtir un caractère prophétique par rapport aux besoins des populations concernées. Le conseil pastoral doit aider la paroisse à entrer dans un nouveau dynamisme de la foi, en écartant tout pessimisme, en lui donnant un certain souffle et un certain rythme.

3) Un lieu de réflexion dégagé du faire et de l’agir, qui aide à penser la paroisse par rapport à la vie sociale, politique, économique qui l’entoure. Ainsi, le conseil pastoral devient aussi un lieu d’intégration de l’Eglise dans la société, sans compromission.

4) Un lieu d’impulsion, précisément parce que le conseil pastoral est dégagé de l’action et peut avoir une vision plus large, plus haute. Il empêche la paroisse de « sombrer dans l’habitude ».

5) Un lieu de consultation, par une votation, des avis donnés. Les membres doivent réagir et faire part de leur vision. Le curé n’est pas tenu de suivre son conseil, bien sûr, mais cela l’éclaire.

6) Un lieu d’insertion de la paroisse dans l’Eglise diocésaine et universelle. La communion universelle précède la communion locale. Ce qui est fait au niveau local doit s’intégrer à la vie du diocèse, comme le diocèse s’intègre à la vie de l’Eglise universelle.

7) Un lieu de communion de la communauté. Le curé veille à ce qu’en termes d’âge, d’activité, de position sociale, mais aussi de sensibilité ecclésiale, le conseil soit vraiment représentatif de la paroisse. L’Eglise doit faire vivre cette communion qu’on ne voit plus dans le monde. Le conseil doit être le lieu de vérification de la communion paroissiale.

A la suite du mot de l’évêque, il y eut deux instructions non moins importantes. La première est donnée par l’abbé Jacques AGOSSOU, Chancelier du diocèse et a pour thème : Nature, finalité et compétence des conseils paroissiaux dans la législation ecclésiale. Le conférencier, après avoir rappelé le contexte pastoral dans lequel la conférence épiscopale du Bénin a rendu obligatoire cette institution paroissiale dans notre pays, a insisté sur ce qui fait l’élément essentiel du conseil paroissial : il est une institution de coopération, de collaboration, de coresponsabilité. C’est aussi un lieu de réflexion et d’animation en vue d’une action pastorale efficace. Sa finalité est de favoriser l’activité des pasteurs.

La deuxième instruction donnée par l’Abbé Nestor ATTOMATOUN, vicaire épiscopal chargé des laïcs, était une introduction à la vie de prière. L’enseignement a consisté en une relecture du Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC n°2558 – 2565) avec les participants. Nous retiendrons que la seule bonne volonté ne suffit pas pour remplir la mission de conseiller pastoral. La vie de prière y tient une place importante car, loin d’être une simple récitation de formules, un acte ostentatoire ou un acte de combat, la vie de prière est une vie d’amour. Et c’est cet amour pour le Christ et son Eglise qui meut tout conseiller. Pour cela, il doit savoir, chaque jour, prendre un rendez-vous avec le Seigneur, se décider à y aller, se mettre réellement en présence du Seigneur, nourrir sa prière de la Parole de Dieu sans craindre de durer dans la prière et demander toujours l’aide des Saints et de la Vierge Marie. La journée s’est achevée sur une joyeuse note de satisfaction générale et les participants se sont donné rendez-vous pour leur récollection de carême prévu pour le 10 mars prochain.

Père Nestor ATTOMATOUN.