jeudi 24 mai 2018



A c t u a l i t é s
dimanche 20 mai 2018
La paroisse Saint Antoine de Padoue d’Ekpè a (...)

mardi 15 mai 2018
Réunis autour de son Excellence Mgr Aristide (...)

mardi 24 avril 2018
"Tous unis ! Tous frères ! Toutes unies ! (...)

vendredi 6 avril 2018
« Gaudete et exsultate », « Réjouissez-vous et (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Point de la 1ère (...)

Point de la 1ère journée de la 42ème Assemblée Générale de l’Union du Clergé Béninois (UCB)

Qu’il est bon et doux pour des frères de vivre ensemble et d’être unis, clame le psalmiste.

La 1ère journée de cette 42ème Assemblée générale de l’UCB au grand séminaire saint Gall de Ouidah a été marquée par 4 temps forts.

C’est d’abord la messe d’ouverture concélébrée par les prêtres présents et présidée par le Père Lhositis, Régional de la Société des Missions Africaines. Dans sa brève homélie circonstancielle le Père a vu dans ce geste de sa présidence de l’eucharistie d’ouverture, la gratitude et la reconnaissance de l’Eglise du Bénin d’aujourd’hui à l’immense œuvre d’évangélisation abattue par les SMA pendant 150 ans. Selon lui, au contact de ces géants de la foi que sont les missionnaires, on avait envie de devenir prêtre. Le travail d’ensemencement qu’ils ont eu à réaliser n’a été possible que parce qu’ils avaient les yeux fixés sur le Christ et non sur les futilités de ce monde. Parfois ils semaient sans se demander si la semence germera de leur temps ou après eux. Et la mort qui en a décimé la plupart de ses pionniers, juste quelques mois après qu’ils eussent foulé le sol « dahoméen », n’a pu avoir raison de la mission parce que l’équipe se renouvelait au fur et à mesure. Grande est la responsabilité des pasteurs d’aujourd’hui à qui incombe le devoir de bâtir l’Eglise de demain.

La fin de la messe a été marquée par la longue et majestueuse procession de tous les prêtres vers le cimetière du Grand Séminaire pour la bénédiction des tombes. Dans ce séminaire reposent des prêtres et des frères SMA ; des séminaristes (petits et grands) mais surtout des prêtres autochtones.

Un autre temps fort est l’ouverture officielle de l’Assemblée Générale faites de quelques allocutions. Puis le compte rendu de la vie des Unions diocésaines avec la présentation par diocèse des prêtres ordonnés depuis après la dernière Assemblée Générale. La lecture de la synthèse des travaux des Unions Diocésaines a mit fin aux activités de la matinée.

La causerie donnée par le Père Alphonse QUENUM en début d’après-midi reste aussi un temps fort à signaler. Il a peint à grands traits trois anciennes figures de notre Eglise que sont les évêques Steinmetz et Parisot et le Père Francis Aupiais. Les diverses interventions qui ont suivi ont enrichi à plus d’un égard sa conférence.

V. Frumence.

Message final de la 42ème Assemblée Générale de l’UCB.