mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Rentrée pastorale

Rentrée pastorale dans le doyenné de Banigbé

Après la rentrée pastorale au plan diocésain, le doyenné de Banigbé, à son tour, prend son envol. La journée du mardi 24 Octobre 2017 a été consacrée à cette cause. Les assises réflexives et les agapes fraternelles y ont constitué les grandes étapes.

Dès 9h30, la paroisse de Banigbé, heureuse d’abriter un tel événement, a vu débarquer l’un après l’autre les pasteurs de son doyenné. Le père Nestor ATTOMATOUN, curé doyen, ses vicaires Romain Pierre ADOUSSIBA et Romaric BONOU et le diacre français en stage Jean Basile GRAS, ont joyeusement ouvert leur bras pour accueillir leurs confrères, les pères Emile OKPEIFA, curé de Takon, Prosper OLADIKPO, curé d’Igolo et son vicaire Epiphane SOSSOUNON, Basile TOVIZOUNKOU, administrateur d’Ifangni, Charlemagne ABIALA, administrateur de Baoudjo, et Virgile KLIMKPIN, administrateur d’Ita-Sumba. Les assises ont été ouvertes par l’office des lectures après quoi l’ordre du jour a été exécuté.

Après le mot d’ouverture et d’exhortation du vicaire forain où celui-ci s’est appesanti sur l’ouvrage Paroisse en feu de Francis MANOUKIAN pour proposer quelques pistes pouvant aider à percevoir l’essentiel dans la pastorale et à s’y concentrer pour mieux réveiller les communautés paroisses, place a été faite aux échanges. A tour de rôle, la parole a été prise, soit pour approfondir les points de réflexion du curé doyen, soit pour faire le point des travaux relevant des responsabilités exercées au niveau décanal. Le retour de la pause-café a été l’occasion de recevoir la délégation de la Commission Diocésaine de la Santé (CODIS) composée de deux religieuses, la sœur Sophie TAFETI (SSA), présidente, et la Sœur Martiale ADIYETON (Saint Gérard), secrétaire, et du secrétaire du groupe Saint Luc de Wadon en la personne de Maxime HONOU. Ceux-ci ont fait part de leur projet de campagne de dépistage de l’hypertension artérielle dans les prochains mois dans le doyenné, une belle initiative que les pasteurs ont accueillie avec joie. Le tour de table accordé par le curé doyen a permis aux confrères de se prononcer sur quelques grandes dates dans le doyenné et de faire des propositions constructives. Des réaménagements ont été faits dans les responsabilités et la prière conclusive a mis fin à cette première étape de la journée.

La seconde partie a été la sortie vers la ville de Porto Novo. Deux grands lieux y ont été honorés. Le premier a été l’espace Ubuntu. Tout y était préparé pour rafraîchir les gorges desséchées et assouvir le désir des ventres creux. Le déjeuner a été alors pris dans une véritable ambiance de fraternité et de gaité, renouvelant les énergies afin de rendre apte à mettre le cap sur le deuxième lieu à visiter ; et cet endroit c’était bien le centre marial ‘‘Maria Tokpa’’ où comme un seul homme nous avons consacré à Notre Dame des lagunes nos personnes, notre ministère et tout le doyenné.

Puisse le travail de ce jour porter de nombreux fruits pour le doyenné de Banigbé, pour le diocèse de Porto Novo et pour toute l’Eglise entière. Abbé Romaric Ulrich BONOU Vicaire à Banigbé