mercredi 19 septembre 2018



A c t u a l i t é s
mercredi 5 septembre 2018
Le Dimanche 02 Septembre 2018la communauté (...)

samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > SAINTE ET GLORIEUSE

SAINTE ET GLORIEUSE CROIX DU JUBILE, BIENVENUE A TOI DANS LE DIOCESE DE PORTO-NOVO

Après les diocèses de LOKOSSA et COTONOU, le diocèse de PORTO-NOVO accueille dans l’allégresse la Croix du jubilé ce vendredi 6 mai 2011.

Pour l’accueillir ce Vendredi 06 mai 2011, l’évêque seul aurait suffit, puisque là où est l’évêque là aussi est l’Eglise, là aussi est son diocèse. Pourtant c’est une foule nombreuse avec une dizaine de prêtres, pour la plupart venus de toutes les paroisses du doyenné d’Ekpè, qui a entouré Monseigneur René-Marie EHOUZOU pour la circonstance.

Il sonnait exactement 16H 28mn en heure locale, soit une heure de moins en TU. Un véhicule pick-up immatriculé Y 5239 RB, venant de Cotonou, amorce le "Carrefour le Bélier". Dans l’angle de rue conduisant à Agblangandan et à Agbalilamè, il s’immobilise. Il n’avait d’ailleurs pas le choix. Une foule compacte, véritable marée humaine attendait, l’attendait de pied ferme. Elle attendait non pas le véhicule lui-même, mais ce qu’il transportait : l’immense CROIX du JUBILE, plus que grandeur nature. Environ 3 m de haut, pour un poids qu’on peut estimer à 400 ou même 500kg.

JPEG - 29.8 ko
Arrivée de la Croix
JPEG - 38.4 ko
Père Donatien AMEGEE, curé de la cathédrale de Cotonou

Massée sous le chaud soleil de ces jours-ci, depuis 15 heures, la foule a salué l’arrivée de la Croix par des vivats d’applaudissements, des hourras, des youpis, des chants et des louanges. Cotonou, par sa paroisse cathédrale Notre Dame de Miséricorde, nous passait ainsi le relais.

JPEG - 44.8 ko
La procession du Carrefour le Bélier à l’église du saint Sacrement
JPEG - 47.6 ko
Plus qu’une marée humaine

Sans plus attendre la procession, s’ébranla depuis le Carrefour dit « le Bélier » jusqu’à la paroisse St Sacrement d’AGBLANGANDAN en passant par le Carrefour de la Maternité d’Agbalilamè. C’est un véritable chemin de croix. La libation traditionnelle d’eau au portail de la paroisse, a été le 1er rite, celui de l’accueil et de la bienvenue souhaitée à cette Croix.

JPEG - 29 ko
Rite d’accueil et de bienvenue
JPEG - 39.4 ko
Mgr EHOUZOU encense la Croix installée

Installation de la Croix, rite d’accueil, encensement de la Croix, rite pénitentiel, tout est allé si vite pour nous mener à la liturgie de la Parole. Lecture, Evangile puis homélie.

Dans son homélie au style simple et terre-à-terre, Monseigneur notre évêque a montré que le serpent d’airain érigé par Moïse dans le désert pour sauver le peuple d’Israël de la morsure des serpents, était une image prophétique de ce que nous, nous voyons aujourd’hui de nos yeux, la Croix de Jésus Christ.

L’homme pécheur devait payer pour réparer son péché, mais ne le pouvait. C’est pourquoi, dans son immense amour, Dieu envoie son Fils payer notre dette sur le bois de la Croix.

JPEG - 28.7 ko
Accueil chaleureux

Il y a 150 ans, les missionnaires sont venus planter cette Croix sur notre terre Dahoméenne, en nous expliquant que c’est à elle que nous devons le salut en Jésus-Christ. Pour nous chrétiens, surtout baptisés, a rappelé Monseigneur, elle est notre « carte d’identité », notre fierté, notre orgueil, notre force…

« Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive » déclarait Jésus à ses disciples. Cette phrase doit nous interpeller pendant que nous vénérons cette Croix du jubilé. Tous et chacun, nous avons nos diverses croix dans nos vies ; mais nos nous comportons plus souvent comme Israël, ne voulant que la facilité et oubliant tout ce que le Seigneur fait pour nous. Désormais, nous devons apprendre à accueillir nos croix en appelant le Seigneur au secours. Lui qui s’est fait aider de Simon de Sirène ne pourra pas nous délaisser. Dans cette confiance nous devons nous entraider comme le Sirénéen en portant les croix les uns des autres, les Pasteurs de leurs fidèles, les fidèles des Pasteurs et entre eux.

JPEG - 42.3 ko
L’évêque vénère la Croix
JPEG - 44.7 ko
L’évêque vénère la Croix

Les fidèles ayant ainsi saisi la portée de la croix pouvait aborder le rite de la vénération communautaire de la Croix. Une petite monition expliqua les indulgences et l’on récita ensemble la prière du jubilé. La bénédiction de l’évêque qui servait de renvoi aux fidèles n’était que transition car tout un programme a été élaboré pour vénérer la Croix toute la nuit.

Tout de suite après il y aura le Chemin de la croix puis une messe. A 22 heures, le Père Justin BOCOVO animera une conférence sur la Croix. La messe de minuit débouchera sur la vénération de la Croix par les fidèles. Chacun pourra y toucher. Et la messe de 5 heures apprêtera la Croix à partir pour la paroisse doyenne, Ekpè, à 06 heures.

O Croix dressée sur le monde, O Croix de Jésus-Christ

Père Aurel AVOCETIEN