lundi 18 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Sainte Thérèse aux

Sainte Thérèse aux pieds de la Vierge à Dassa

C’est au sanctuaire marial à Dassa que la paroisse sainte Thérèse d’Azowlissè s’est donnée rendez-vous ce 02 décembre. C’est aux pieds de Notre Dame d’Arigbo que prêtres, religieuses, fidèles ont passé ce dernier jour de l’année liturgique A. C’est là qu’ils se sont préparés en communauté paroissiale à vivre le temps de l’avent, temps préparatoire à la nativité. Mais surtout là qu’ils sont venus rendre grâce à Dieu par Marie, mère du Rédempteur pour la célébration du Jubilé des 80 ans de leur paroisse ; jubilé ouvert depuis le lundi de Pâques 2017, qui s’est poursuivi pour connaitre son apothéose les samedi 07 et dimanche 08 octobre.

Maints exercices et dévotions spirituels ont meublé la journée d’action de grâce et de grâce. C’est d’abord la méditation des 4 mystères du rosaire : joyeux, douloureux, lumineux et glorieux. C’est aussi le chemin de la croix et la célébration pénitentielle, la consécration à la Vierge Marie ; mais surtout la célébration eucharistique. Elle est présidée par le curé de la paroisse d’Azowlissè, le père V. Frumence, avec à ses côtés les 2 vicaires paroissiaux (les pères Gildas Edokpon et Bruno Adjatan) le Père David Abiodoun et le Père Jean Benoit Gnambodè, Recteur du Sanctuaire. C’est ce dernier qui a exhorté l’assemblée des fidèles lors de son homélie.circonstancielle.

Le père David Abiodoun quant à lui, n’a cependant pas concélébré seulement. Membre à plein temps de l’équipe sacerdotale à pied d’œuvre au sanctuaire marial, c’est lui qui a accueilli les pèlerins dès leur arrivée, puis donné un enseignement vivant et profond sur la famille. Selon le conférencier, la famille chrétienne nucléaire (père, mère et enfants) est un sanctuaire, le creuset d’une éducation solide. Tout le monde et chacun y a sa place, son rôle, ses droits, devoirs et responsabilités qu’il faut assumer. Le pardon et la réconciliation en permanence, la prière ensemble, la lecture et l’écoute régulière de la parole de Dieu en famille, les sorties et échanges en commun… sont autant de pratiques à adopter pour le bonheur et l’épanouissement de tous et de chacun en famille. Les nombreuses questions soulevées par l’auditoire ont été le signe probant de tout l’intérêt porté au thème et à son actualité.

Père V. Frumence