lundi 23 octobre 2017



A c t u a l i t é s
samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)


En vrac !
mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Notre Eglise > Pastorale de la > en ordre de bataille

en ordre de bataille pour la redynamisation de la pastorale de la famille.

Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et associations de la pastorale familiale. En effet, ce dimanche 19 février 2017, dimanche de la Saint Valentin, où les amoureux se perdent encore dans leur élan passionnel sans consistance, la Commission de la Pastorale Familiale Diocésaine a organisé cette séance de travail à l’Eglise Saint Anne d’Attakè. Cette séance a connu la participation de l’Association Catholique de la Famille, de la Communauté de l’Emmanuel : Amour et Vérité, du Groupe Notre Dame, de l’Association Notre Dame du Bel Amour et du Renouveau de la Famille.

En prenant la parole, le Père Paul AKPLOGAN a rappelé les décisions prises au cours de la rencontre tenue à Dassa. Il en ressort qu’avec le manque de cohésion et de coordination des activités des associations intervenant dans la pastorale de la famille, l’Evêque de Dassa, Monseigneur GNONHOSSOU a décidé que chaque Evêque œuvre pour que toutes les associations qui militent pour la pastorale de la famille travaillent désormais en synergie pour une meilleure visibilité de leurs actions. C’est ainsi que l’évêque du Diocèse de Porto-Novo, Monseigneur Aristide GONSALLO, a désigné les membres de ladite Commission composée de quatre (04) Prêtres (Père Paul AKPLOGAN, Père Nestor ATTOMATOU, Père Dominique HOUNGBO et Père Valérien AFFO) et de deux membres laïcs (Mme NOUNAGNON et Mme GBAGUIDI).

Il a été par ailleurs retenu qu’une commission diocésaine élargie aux différentes associations et qui va constituer le noyau sera progressivement mis en place dans le diocèse de Porto-Novo. Les Curé des Paroisses seront instruits par l’Evêque du diocèse de Porto-Novo pour mettre en place le Bureau Paroissial de la Pastorale de la Famille au sein de leurs Paroisses respectives. Au niveau de chaque Paroisse il y aura les groupes et associations qui œuvrent dans le cadre de la pastorale de la famille.

Les préoccupations évoquées par les intervenants au cours des discussions sont relatives au contenu à donner à la pastorale familiale, à l’existence d’une synergie non structurée entre les associations, à l’implication des associations dans la composition de la Commission élargie, à la prise en compte des spécificités de chaque association (il y a par exemple des associations qui ont une structuration propre à elles et qui ne sont pas présentes sur les paroisses mais qui travaillent dans plusieurs diocèses à la fois).

Le ¨Père Nestor ATTOMATOUN, Curé de l’Eglise Saint André de Banigbé a rassuré les différents intervenants de la prise en compte de leurs préoccupations dans tout ce qui sera fait. Il a surtout insisté sur la nécessité d’œuvrer pour une synergie bien structurée et une bonne coordination des activités des associations intervenant dans la pastorale de la famille.

Pour finir, le Père Paul AKPLOGAN, a quant à lui invité chaque association présente à lire le n°66 de l’exhortation de la pastorale familiale du Pape Jean Paul 2 pour présenter en une page leur association en mettant l’accent sur leur charisme spirituel, le planning de leurs activités et leur carte géographique. Le dépôt de cette présentation des associations peut se faire au bureau de la Commission Diocésaine de la Pastorale de la Famille sis au Centre Pastorale de Ouando.

Dominique G. VIEYRA